Au nom de l’Aza

Bienvenue sur mon blog

 

Marre de… 14 août, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 10:52

Marre d’être pris pour un con, moi et certains de mes amis.

Marre de servir de cobaye pour tester si votre charme agit toujours mesdames, marre d’être un simple « pion » dans vos plans foireux. Style, j’ai un copain, ça va pas trop avec lui donc j’en parle autour de moi jusqu’à que je trouve une bonne oreille, tiens décidément cette oreille est vraiment bien, si je lui faisais du gringue et puis au meilleur moment, non finalement, je préfère rester avec mon copain, je ferais tout pour lui.

Marre de tant de niaiseries, marre de ces promesses non tenus, marre d’entendre le même genre d’histoire autour de moi. Marre de vous les pouffes qui pensez nous mener par le bout du nez. Vous oubliez peut-être que vous jouez avec les gens et avec leurs sentiments, vous plaignez pas qu’après quand on est rodé à vos conneries et qu’on ne drague plus, par sécurité.

Marre de tout ça, de vos histoires pourries les filles, démerdez vous avec !

 

 

Recettes, le retour: Polpette et sauce tomate au mascarpone 8 août, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 10:10

Alors après avoir été mangé chez la sus-nommé Cenwen, j’ai décidé de partager avec vous une recette que j’ai trouvé dans un bouquin de cuisine à moi (le bouquin du robot ménager Kitchen Aid 1919-2000).

Donc pour faire des polpettes (des boulettes de viande en fait), il faut savoir tout d’abord que c’est pour 4 personnes avec une préparation d’environ 1h30 (ils disent 20 min sur le bouquin, mes fesses), faire réfrigérer 20 min et une cuisson de 30 min.

Donc, il vous faudra:

50 g de pain blanc rassis

4 cuillerées à soupe de lait

400g de viande de boeuf maigre

50g de parmesan

1/2 oignon rouge

1 gousse d’ail

3 cuillérés à soupe d’huile d’olive

1 cuillerée à café de graine de fenouil

Zeste râpé de citron

1 oeuf

1/2 portion de sauce tomate assaisonnée de 2 cuillérés à soupe de basilic finement haché

125g de mascarpone

Sel et poivre noir fraîchement moulu.

Maintenant que vous avez les ingrédients penchons nous sur la recette !

Enlevez les croûtes de pain et versez le lait sur le pain. Laissez le tremper 10 min jusqu’à ce qu’il ait absorbé tout le lait. Versez le dans le bol du robot (bah oui c’est la recette kitchen aid donc ils se servent du robot pour hacher mais vous pouvez acheter de la viande haché ça marche aussi). Hachez le boeuf dans le bol du robot avec le hachoir équipé de la grille de hachage fin (vitesse 4).

Râpez le parmesan avec le tranchoir/râpe à cylindres équipé du cylindre à râper fin (vitesse 4). Hachez l’oignon et l’ail avec le cylindre à râper moyen. Faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive dans une poêle et faites-y revenir l’oignon et l’ail pendant 5 min jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Laissez refroidir 5 min, puis ajoutez-les dans le bol du robot avec le parmesan, les graines de fenouil, le zeste du citron et l’oeuf. Installez le batteur plat, puis mélangez à la vitesse 4 jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Assaisonnez, puis placez 20 min au réfrigérateur.

Formez avec le mélange de viande des boulettes de la taille d’une tomate cerise. Faites chauffer le reste d’huile d’olive dans une grande poêle et faite-y cuire les boulettes de viande par fournées jusqu’à ce qu’elles soient dorées et cuites à coeur. Réchauffez doucement la sauce tomate et incorporez le mascarpone. Mélangez la sauce avec les boulettes et servez avec des spaghetti ou des tagliatelles.

 

Bon appétit à tous !

 

 

Histoire de parking

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 9:51

Je suis allé en Allemagne la semaine dernière pour assister à une conférence.

M’y étant rendu en voiture, je me suis heurté à un problème FON-DA-MEN-TAL: le parking. Ce dernier coutant 16 euros pour la journée (les talks étaient de 8h30 jusqu’à 20h), j’ai décidé de me garer ailleurs.

C’est à mon grand déplaisir que messieurs les gendarmes allemands ont repérés ma voiture avec un petit procès verbal de….. 15 euros.

Moralité: Ne payez pas le parking et garez vous à l’arrache, ça vaut mieux !

 

 

Beauté, vente aux enchères et rock’n roll 24 juillet, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 14:08

Depuis quelques temps, je me le dis… Mais maintenant, c’est sûr, j’ai des goûts de riche (qui n’en a pas d’ailleurs).

Je veux dire, j’aime les belles choses et souvent, belles choses, ça s’associe à beaucoup d’argent, ce qui est assez problématique vu que j’en gagne tout de même pas des masses (au-dessus de la moyenne mais on va dire que je suis au niveau d’un cadre pour le salaire).

Par exemple, il m’arrive quelquefois d’aller à des ventes aux enchères et de claquer des sommes affolantes pour avoir des choses rares (notamment des Gallé signés). Très sincèrement, le prix vendu est TRES bon marché (vente aux enchères), néanmoins, ça reste cher voir même très cher et généralement les antiquaires (qui sont là pour faire leur jus) ne font pas de cadeau quand ils veulent quelque chose, ils y mettent le prix.

Néanmoins, avoir des objets (cristallerie de luxe, service en argent) ou des tableaux assez « classe » (personnellement, j’aime beaucoup le style « impressionisme »), ça n’a pas de prix.

J’aime beaucoup Daum ou Gallé par exemple. Allez faire un tour sur la page de Daum pour vous faire une idée (si vous ne connaissez pas), allez donc faire un tour du coté de la collection animalière, florale ou même chinoise… Tenez une image chacune de Daum et de Gallé:

Daum:
Beauté, vente aux enchères et rock'n roll DaumGlasses

Gallé:
565_galle

J’aime bien aussi tout ce qui est Lladro, comme ces figurines par exemple:

et j’ai aussi un petit coup de coeur pour tout ce qui est bleu de St Louis et autres. Associé à une bonne luminosité bien placé, ça peut vraiment bien rendre dans une bibliothèque par exemple. Et puis, j’aime aussi les laques chinoise, Baccarat et puis, et puis… STOP, je ne vais pas vous faire la liste de tout ce que j’aime bien. Néanmoins, j’aimerais bien choper une ou deux de ces choses chères pour les mettre dans mon petit meuble chez moi.

 

 

Les théières 3 juillet, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 11:23

J’adore les théières !

Bizarrement ce constituant de vaisselle dégage une sorte de magnétisme animal à mon encontre. Est-ce à cause de ses formes harmonieuses? De leur inventivité pour certaines? Peut-être cela me rappelle-t-il mon enfance avec les films de Walt Dysney comme « La belle et la bête » (par exemple)? En fait, je ne sais pas vraiment d’où provient cette attirance, toujours est-il que j’envisage peut-être d’en collectionner quelques une parmi les plus originale. J’en ai déjà acheté une chez Villeroy et Boch (celle ci-dessous, classe hein? J’adore le style très « anglais » avec le petit citron au dessus) et j’en ai trouvé plein d’autres qui me plaisent. Les théières 22810460-preview

Par exemple, une théière baleine, j’aime beaucoup:

b005

 

Y a aussi un hibou rondouillard, il est pas beau?

theiere-animaux-chouette

Ou la théière hérisson aussi, très jolie:

theiere-animaux-herisson

Mais y a pas que les animaux, y a aussi des théières « desserts »:

A020

En espérant que ça vous ai donné envie.

 

 

Recette de cuisine 24 avril, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 13:45

Ces derniers jours, une dernière passion a fait son nid chez moi: la cuisine…

En effet, je me suis aperçu que j’aime vraiment cuisiner et même si je ne suis pas très bon encore pour le moment, je me débrouille et m’améliore… Le plus pénible étant de ne pas penser à toute la vaisselle après.

Mais quel plaisir de faire plaisir ! Quel agréable moment lorsqu’on prépare de penser à ce que les invités vont dire, et puis, faire de bonnes choses n’est pas donné à tout le monde (même si finalement, il suffit de s’y mettre).

J’avais envie de partager avec vous une petite recette si le coeur vous en dit et que vous voulez essayer. Je l’ai trouvé dans un livre et elle est vraiment bonne du moment que vous aimez le lait de coco et le poulet. Voici la bête:

Soupe de poulet thai

Ingrédient:

- 3 filets de poulet de 150 g

- 1 L de lait de coco

- 1 cube de bouillon de volaille

- 2 cm de gingembre frais

- 3 cuillères à soupe de Nuoc-Mâm

- Jus et zeste d’un citron vert

- 200 g de champignons de paris (en boîte)

- 2 tiges de citronnelle fraîche (on en trouve dans les marchés ou les magasins traiteurs)

- Quelques tiges de coriandre fraîche

- 1 piment rouge (facultatif, personnellement j’ai fait sans)

Recette:

1) Pelez le gingembre, coupez-le en tranches fines. Coupez la citronnelle en tronçon en laissant la partie la plus verte. Lavez et séchez la coriandre et égouttez les champignons.

2) Faire chauffer le lait de coco avec le cube de bouillon et 50 cl d’eau (environ, en mettre jusqu’à ce que le lait paraisse moins « pateux »). Ajouter le zeste, le gingembre, la citronnelle et le nuoc-mân, les champignons rincés et égouttés puis le poulet coupé en lamelles.

3) Laissez cuire environ 5 min. Retirez du feu et ajoutez le jus de citron.

4) Décorez avec la coriandre et éventuellement avec des zestes de citron vert finement taillés et des lamelles très fines de piment rouge.

 

 

Curiosité Malsaine 21 avril, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 20:20

Ca faisait un moment que je n’avais pas écrit ici mais je me rattrape (partiellement) avec cette petite note provenant de ma longggggguee expérience télévisuelle (toute une vie, même si dernièrement je ne la regarde plus).

En fait, il m’apparait clairement que ces dernières années, la télévision (et les médias plus généralement à part peut être la radio) développe au travers de ses programmes une propension au « toujours plus ». Ce que je veux dire, c’est qu’il faut toujours plus de spectacle, toujours plus de danger, toujours plus d’incroyable… Les personnes ne se contentent plus de la « normalité », il faut des images chocs dans les reportages, des filles plus dénudées mais pas encore tout à fait, des émissions où le candidat subit des choses incroyables…

Les dernières en date que j’ai en tête, ce sont des programmes comme « La nouvelle star » ou « Le maillon faible » ou encore « Koh-Lanta » qui présentent des gens se faisant rabaisser plus bas que terre par un « jury » qui leur met la pression pour pas grand chose au final… Et les gens aiment et regarde ça. Ces même gens qui après vont dire à leurs comparses: « Tu as vu? C’est abusé ce qu’ils lui ont dit/fait faire. ». Une espèce de curiosité malsaine chez ces personnes me met relativement mal à l’aise. Ils n’aiment pas ce qui se passent sous leur yeux mais pourtant, ils ne peuvent pas s’empécher de regarder. Un peu hypocrite comme comportement, non?

L’intérêt étant, qu’évidemment, on se sent surement revalorisé par ces « échecs télévisuels » comme si on se disait qu’on était pas si bête finalement (ou qu’on est pas un incapable etc etc…). Une manière de se comparer à autrui en sommes, dans une société comparative comme la notre, c’est important de se dire qu’on n’est pas en bas de l’echellon.

Ce qui est grave par contre, c’est que ces émissions comme (je me souviens plus le nom de l’émission) promettent aux candidats que le gagnant pourra sortir un disque… Disque qui (je n’en sais rien, je n’ai pas été voir les chiffres) ne doit généralement pas faire grand succès. Et si il en rencontre, je le regrette car, avec, des chansons prémachés avec des paroles comme « Je  t’aime, moi non plus », pleines de bons sentiments (l’amour c’est beau, la guerre c’est moche, les bébés c’est la vie et la maladie c’est la mort…) accompagnés de quatres accords et d’un coup de trompettes (afin d’avoir le coté jazzy) en composition… Pour moi la recherche musicale d’une telle « oeuvre » est nulle et ça pourrit une scène musicale française pourtant relativement riche de nouveaux talents et aussi historiquement.

Au niveau de la culture, les chaînes publiques sont en chute libre. Déjà que nos chaînes sont envahies de publicités sensées subventionner les chaînes (qui ne doivent pas être en déficit à mon avis même si, encore une fois, je n’ai pas été voir les chiffres), les divertissements et les émissions de variétés se multiplient, naissent et meurent en quelques mois. Attention, je ne dis pas que le changement est mauvais, je trouve juste que nous sommes submergés de jeux plus ou moins intéressants au détriment de beaucoup de reportage qui seraient sans doute plus palpitants que de savoir que « Monique est sur le point de gagner 100 000 euros… Va-t-elle les gagner? Pour celà, il faudra qu’elle réponde correctement à la question à 100 000 francs… heu euros » (certains étant franchement nuls à chier, comme par exemple « Attention à la marche »…).

Je ne suis pas pour supprimer la distraction, je suis pour arrêter la conification des masses par une télévision délibérément abrutissante.

A coté de ça, je trouve que les séries ont gagnés en intérêt à mes yeux depuis quelques années (enfin certaines, pas toutes… Mais, ça change des vieilles séries des années 80 sans fil conducteur comme l’agence tout risque ou des séries plus récentes comme « Plus belle la vie »). J’aime beaucoup, par exemple, « Rome » ou « Dr House »(même si ces séries ne sont pas exemptes de défauts. Pour moi, Rome est extrèmement violent par exemple). Bref, les scénaristes se cassent la tête et ça fait plaisir. Il en auraient à apprendre à ceux qui font les programmes de TF1, chaîne la plus regardé par notre troisième âge français (les feux de l’amour etc etc…). Enfin, tout n’est pas pourri dans les chaînes publique, je trouve que France 5 et arté tirent relativement bien leur épingle du jeu (pour finir sur une note positive tout de même).

 

 

Réflexions intimes 9 février, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 12:42

Cela fait quelques temps que je réfléchis sur moi-même et sur mes actions et réactions, ce qui en ressort me montre des cotés extrêmement négatifs de moi-même. J’ai tout d’abord l’impression de mépriser les gens, pas de les mépriser en tant que personnes (non pas du racisme donc) ou de choses extérieures (goûts vestimentaires etc etc…) mais vraiment de les mépriser sur ce qu’ils pensent.

Je m’explique, j’ai pensé dernièrement des choses du style « mais qu’il (elle) est bête, ce n’est pas la peine de discuter avec des gens comme lui (elle) »… Je l’ai déjà pensé à différentes occasions par exemple « il (elle) ramène tout à lui (elle), il (elle) ne parle que de lui », « Pourquoi s’échiner à discuter dans un dialogue de sourds? ». Bref, à ce moment là, j’ai eu un total mépris pour les pensées de cette personne en particulier…

Je garde tout pour moi, pour faire bonne figure (pour ne pas faire méprisant justement) mais j’ai vraiment eu envie de balancer à plusieurs moments, « mais que tu es bête, tu n’as pas les capacités pour discuter de ça car tu ne connais pas le sujet » (et non pas, « tu n’as pas les capacités pour discuter de ça car tu es intellectuellement idiot », je préfère penser que les gens n’ont pas réfléchis au sujet et qu’on pourrait leur ouvrir les yeux à force de discuter même si ceux ci ne réfléchissent pas forcément plus rapidement que les autres) mais, ça ne se fait pas de dire à quelqu’un qu’il est idiot hein? Tout ce qu’on peut faire, c’est essayer de le convaincre qu’il a tort… Mais ces derniers temps, cela a été vain.

Je déteste cette facette de moi car, je me rends compte que je pense souvent de manière extrêmement critique, je néglige très souvent tout aspect humain ou sentimental.  Celà vient peut être de mon éducation, je ne sais pas mais, dans mes études, j’ai toujours eu à penser de manière logique. Pourtant, j’ai de l’empathie et j’essaie d’être égal envers tout le monde mais si le « paraître » suit, parfois la pensée, elle, reste critique. Ca ne veut pas dire pour autant que je suis complètement hypocrite, non, quand je pense que j’ai la possibilité de convaincre la personne en face de moi, j’essaie. Mais si je sens que cela ne va pas être possible (culture trop différente souvent), je laisse tomber et finit par laisser passer ce que dit l’autre personne (même si mon esprit reste rebelle et que je pense le contraire).

J’ai conscience que tenir un discours de la sorte peut paraitre extrêmement prétentieux car on dirait que je me mets au-dessus des autres, que je possède la sainte parole. Voilà encore une impression dont je voudrais me débarasser… Je n’essaie pas d’être un donneur de leçons, autant que possible, je veux comparer ma vision des choses à d’autres pour évoluer et penser autrement mais ce n’est pas forcément facile car c’est souvent mal interprété. C’est aussi souvent de ma faute car je n’y mets pas forcément les formes.

 

 

Remords 8 février, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 14:08

Vos avez jamais eu des remords envers des choses inanimés? Moi, ça m’est déjà arrivé. Plus précisément, ce n’est pas envers ces choses mais plutôt envers leurs créateurs… Une impression de souiller leur travail ou de ne pas être respectueux des choses. Par exemple, étant gosse, vous n’avez jamais fait de chichis pour manger? Puis, vous regardiez l’assiette devant vous, amoureusement préparée par maman (ou papa au choix), vous pensiez au mal qu’elle s’était donnée pour préparer ça et, finalement, vous avaliez le tout?

Je vous parle de ça car ce sentiment m’est revenu récemment. J’avais préparé un poisson (une aile de raie à vrai dire) que je n’avais pas pu manger d’un seul coup (le morceau était énorme), je l’ai donc mis au frigo dans l’intention de le finir au prochain repas. Mais arrivé au dîner, je ne l’ai pas mangé, je n’en avais pas envie. Je me suis donc préparé autre chose et j’ai laissé le poisson au frigo.

Sauf que, le lendemain, le poisson sentait (normal, le poisson ça ne se garde pas), je l’ai donc jeté… Et je me suis senti extrêmement mal à l’idée de jeter une partie de la nourriture qui a appartenu un jour a un beau poisson. Poisson qui aurait pu continuer sa vie si il n’avait pas croisé un filet de pèche… En quelques sortes, j’ai eu l’impression de ne pas faire « honneur » à sa mort… Couplé au fait qu’on dépeuple les mers peu à peu, je me suis vraiment senti mal. J’ai également pensé, que cette nourriture aurait pu servir à quelqu’un d’autres de plus « soigneux » et rigoureux que moi en cuisine et que j’avais gâché ça.

C’est stupide hein? Je le sais bien mais pourtant, j’ai pas réussi à me sortir ça de la tête.

 

 

Le saviez-vous? 23 janvier, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 19:59

On ne peut plier plus de 7 fois une feuille de papier.

Etonnant non?

 

 

L’homme, cet incroyable alchimiste 8 janvier, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 18:38

L’homme est vraiment incroyable en lui-même, c’est le seul animal qui arrive à, quasiment, dompter la nature.

C’est tout de même assez impressionnant quand on réfléchit à notre évolution, nous n’avons plus peur des bêtes (sauf celles au cinéma), ni des catastrophes naturelles. Nous pouvons prédire quand un volcan va entrer en éruption. La météo nous est connue quelques jours à l’avance.

L’homme peut même transformer les éléments fondamentaux de la matière, isoler les dernières particules constitutives de celle ci. Nous pouvons voir très loin et très « vieux » dans l’univers grâce à nos télescope. Nous pouvons nous soigner d’énorméments de maladie, nous réfléchissons même sur nous-même et nos aspirations.

Je trouve la machine humaine assez incroyable, penser qu’on est juste une évolution des autres espèces animales, c’est dingue non? Alors que ces dernières ne nous arrivent pas à la cheville en terme d’intelligence…

C’est triste aussi parce que l’homme n’en reste pas moins un animal, c’est à dire qu’il est soumis à ses instincts, ses émotions et il ne maîtrise pas du tout sa propre puissance. Si les humains étaient plus logiques et moins orgueilleux, on arrêterait de peut-être de détruire notre environnement. Par exemple, j’ai assisté il y a quelques années à une conférence spécialisée dans l’environnement. Conférence très instructive en sommes, les héolienes polluent plus (voir beaucoup plus) qu’elles ne devraient…

En fait, d’après ce spécialiste, la seule énergie possible pour le moment pour notre avenir, c’est le nucléaire… Et j’avoue que je suis assez d’accord avec lui.

Alors que la France diminue ses parts d’investissement dans le nucléaire pour les mettre dans des énergies renouvenables et non polluantes, ces dernières ne sont (pour le moment):

- soit pas assez productive (soleil,  énergie thermique, centrale hydraulique qu’on ne peut mettre qu’à certains endroits)

- soit pas assez propre (héolienne, gaz, hydrogène)
- soit pas au point (fusion)

Bref, le nucléaire a l’énorme inconvénient de produire des déchets qui durent très longtemps. Mais à coté de ça, c’est une source sûre quand elle est entre de bonnes mains (je ne parle pas des charlots de tchernobyl) et l’énergie pourrait servir à la race humaine pendant… 20 000 ans. Largement le temps entretemps de trouver une autre source d’énergie (encore une fois, d’après les spécialistes, la fusion ne serait au point que dans 100/150 ans environ). Reste le problème des déchets, les envoyer dans l’espace pourrait être une solution onéreuse, mais une solution quand même.

Bref, mon billet est en train de se transformer sous mes yeux (et sans que je le voulusse tout à fait) en lutte écologique, et je préfère développer ce point là dans un autre billet qui sera plus complet et plus réfléchis.

 

 

Nouvelle année? Ah oui tiens, c’est vrai.

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 17:55

Bon allez, je n’y coupe pas, finalement je vais la souhaiter.

La quoi? Ben la bonne année bien sûr (avec un peu de retard), et une bonne santé surtout.

Que 2009 vous apporte un contrôle fiscal ainsi qu’un vol de compte forum et GWemoticone.

Bisous à tous!

 

 

Histoire de fantasmes…

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 17:17

Tiens, pour une fois, j’ai envie de parler un peu de moi… Comment ça je le fais tout le temps? Faites gaffe hein, je peux mordre… Et baver aussi sur mon oreiller mais ça, c’est une autre histoire.

Donc, il y a 6 milliard d’année, Dieu (Aza) créa la terre… Heu non, ça c’est l’autre Aza (Azazel/Azael, l’ange déchu et bannit par dieu)…

Bref, en fait, rien de bien particulier à dire, de quoi je pourrais donc vous parler? Ahhhh *ampoule qui s’allume*, je sais, je vais vous parler des « genres » de filles que j’aime bien. Alors, c’est y pas un sujet intéressant ça? (j’ai cru entendre un « on s’en fout »au fond…).

En fait, je ne peux pas parler véritablement de « genres » mais plutôt de petites choses que titillent très largement mon intérêt pour une personne d’obédience féminine (ouaissss, j’me la pète avec mes mots recherchés). Donc, pour commencer, j’aime les kilos, la mauvaise haleine et les bigoudis dans les cheveux roux bien gras…

J’sûr que vous m’avez pas cru et pourtant… vous avez eu raison!

Nan, globalement, y a des choses qui me font rêver chez certaines femmes, par exemple, j’aime les femmes heureuses et « joueuses » (j’ai l’impression soudaine de parler d’un chien ou d’un chat mais j’arrive pas à exprimer mieux l’idée). J’aime bien qu’elles me fassent entrer dans leur délire, par exemple, prenons Zazie dans sa chanson « Zen » (pour ceux qui ont jamais vu le clip, le voilà à cette adresse: http://fr.youtube.com/watch?v=fo6-lXoNxOs), j’adddddoreeee trop comment elle est, comment elle se lâche, comment elle a l’air super joyeuse de faire ses conneries. Ca me fait penser à mes années lycées  qui sont,  en fait, un excellent souvenir (et je pense que ce clip était destiné à nous replonger dans ce genre d’année). De plus, j’adore son visage, son sourire (en même temps, j’ai pas choisis la plus moche hein).

Bon j’admet, je me limite pas qu’à ça (et encore, ce ne sont pas des critères juste des choses agréables à retrouver). Un truc super important aussi, c’est que cette femme doit avoir de la CON-VER-SA-TION, et qu’elle soit ouverte d’esprit, pleine d’humour, de goût, et du caractère. Mine de rien, il y en faut pour supporter mes conversations débiles et (parfois) sérieuses…

Vous l’aurez compris, j’admire (et même pire) Zazie, tout comme j’admire une autre femme… Diana Rigg, mais si, vous savez? Emma Peel dans chapeau melon et bottes de cuirs, la femme de James Bond dans « Au service secret de sa majesté » (superbe rôle en passant). Véritable « sex symbol » à l’époque, elle incarne, pour moi, une femme astucieuse, combative, pleine de sang froid et d’humour. Dommage qu’on ne soit pas de la même génération elle et moi (tout comme Zazie d’ailleurs qui est un poil plus vieille que moi tout de même).

Ah là là, fantasmes quand vous nous tenez mais d’un coté, je ne suis pas déçu dans la réalité non plus. Donc, tout va bien.

Je déteste singulièrement les « pouffes sans cerveaux », un exemple? Angelina Jolie? La plupart des nanas de la « Jet Set » pitoyable au possible (je n’englobe pas tout le monde quand même)? Les filles sans caractères qui ne tablent que sur leur plastique pour séduire, ça a le don de me foutre en rogne. Elles se croivent les maîtresses des hommes parce qu’elles arrivent à sortir avec trois pequenots qui veulent tirer leur coup. Mesdames, je n’ai qu’une chose à vous dire, si ces hommes se laissent faire par leurs hormones, ce n’est pas mon cas (tout du moins, je ne crois pas que ça a jamais été le cas). On ne me mène pas par le bout du nez, ou plutôt, pas si je le veux bien.  Je dis ça parce que dernièrement je suis tombé (tout à fait par hasard je vous assure) sur le blog d’une nana que je trouve vulgaire, avec des photos en « infirmière » avec une perruque rose (ridicule) et les commentaires qui vont avec: « combien de fois je me suis branlé sur tes photos » etc etc… Le tout dans un site très sérieux (doctissimo pour ne pas rien vous cacher), et c’est un blog qui tourne du tonnerre, devant, même, les blogs de peinture et de poésie… Comme quoi, j’ai l’impression que l’être humain tombe de plus en plus bas au fur et à mesure que la civilisation se développe, c’est triste. Enfin, heureusement, on est pas tous comme ça.

 

 

Evolution de nos mentalités 6 janvier, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 12:49

J’aime les vieux films, ils reflètent souvent un passé disparu qui ne reviendra sans doute jamais car  nous évoluons avec notre époque. Nos moeurs, nos attitudes sont aussi  « conditionnées » par la société. En bref, nous évoluons tous ensembles.

Il y a bien sûr un effet de « croissance », entre les années 80 et aujourd’hui, j’ai grandis mais pas seulement…

Par exemple, j’ai vu récemment un reportage de Marcel Beliveau (pour ceux qui se souviendraient pas de lui, c’était le metteur en scène de Surprise sur prise) nous apprenant qu’en fait sa fille essaie de faire la même chose que lui, mais en faisant peur aux candidats… C’est apparement la grande tendance du moment, faire rire en faisant peur. Néanmoins, son père soulignait que ce n’était plus exactement de l’humour. D’après ses dires, c’est « plus facile de faire rire par la peur que d’inventer une situation burlesque », au final, je pense être assez d’accord avec ce monsieur. Ce n’est qu’une des nombreuses évolutions de nos mentalités (au niveau de l’humour).

Récemment, pour rester dans l’humour, j’ai essayé de montrer un film culte du cinéma français à une petite fille de 10 ans: « Le corniaud ». Hé bien, la réaction, ça a été: « c’est quoi ce film de merde »… Par contre, l’âge de glace 2, ça l’a éclaté. Peut-être que « Le corniaud » c’était un humour trop fin pour son âge. Pourtant, je crois me souvenir que je regardais ce genre de films à  10 ans… Peut-être aussi qu’elle s’est focalisé surtout sur le fait que c’était un « vieux film » et donc vieux film=pas d’effets spéciaux=film de merde?

Je pense que c’est à la fois la fait qu’elle soit jeune et notre société aujourd’hui qui font qu’elle n’a pas du tout appréciée ce film. En effet, j’ai l’impression que plus on avance, plus on va vers la « facilité », au niveau de la pensée, des décisions, de l’humour aussi… Peut-être que je généralise un peu vite mais pour rester dans mon exemple de l’humour, ce qui fait rire beaucoup de français aujourd’hui, c’est le sexe (avec des gens comme Bigard, Dubosc…). On ne voit plus de gens comme Déproges ou Devos… C’est bien dommage d’ailleurs.

Bref, tout ça pour dire que des fois, je suis nostalique, les gens ne s’émerveillent plus par exemple devant une grosse voiture (comme on le voit dans le corniaud d’ailleurs) ou quelque chose sortant de l’ordinaire, ils se concentrent plus sur eux-mêmes.  J’espère qu’on va réévoluer dans le futur vers une société qui va plus « vers les autres », que les gens se parlent dans le rer ou que les gens acceptent plus les autres aussi…

Bref, éternel utopiste.

 

 

Les 7 péchés capitaux 30 décembre, 2008

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 11:09

J’ai eu une petite idée de jeu qui, somme toute, en vaut bien un autre. J’aimerais me « définir »en partie par rapport à mes 7 péchés capitaux, histoire de voir si on se « connait » bien les uns des autres, je vous invite à faire de même.

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent plus les 7 péchés, c’est… Allez, un petit effort… Bon ok, la gourmandise, la luxure, la paresse, l’orgueil, l’envie, la colère et l’avarice, faut vraiment tout vous dire…

On commence le jeu? Je me lance, je donne une note sur dix à chacun de mes péchés. Pour moi,  ça devient donc:

Luxure: 2, je ne couche pas avec toutes les filles que je rencontre (juste avec celles qui veulent bien…). Néanmoins, j’ai eu, une fois, un dérapage alors que j’étais avec quelqu’un, je me mets donc 2 pour cette raison.

Paresse: 10, horriblement paresseux, je pense que c’est mon plus gros défaut.

Orgueil: 8, je suis orgueilleux, je pense toujours avoir la meilleure réponse à tout mais bon, je me soigne aussi.
Envie: 1, étant petit, ce défaut était très marqué mais, plus le temps passe, plus il diminue et, aujourd’hui, il a presque complètement disparu. Je ne suis pas envieux des autre, tout du moins, je ne pense pas.

Colère: 5, je me mets la moyenne car, quand je m’énerve, vaut mieux pas se trouver sur mon chemin. Ce défaut apparait surtout quand je perds, car je suis un très mauvais perdant. A part ça, je ne m’énerve pas si facilement.

Avarice: 4, pas trop avare mais j’aime quand même avoir de belles choses.
Gourmandise: 9, très gourmand, j’aime la « bonne bouffe », les petits gateaux et le chocolat mais j’essaie de me limiter.

 

 

Assassin? 11 décembre, 2008

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 5:10

On trouve de tout sur Youtube, des clips de chansons, extraits de films, dialogues enregistrés, vieilles emissions de télé. Les commentaires, hors du « j’aime/j’aime pas », sont aussi parfois une bonne source de réflexions.

Je me promenais donc sur Youtube, à la recherche de chansons françaises plus ou moins vieilles… En bon « cliqueur fou », je finis par me retrouver sur une chanson de Noir Désir « L’homme pressé ». J’étais curieux du genre de commentaires qu’on pouvait laisser sur une chanson de quelqu’un qui a tué sa compagne… Hé bien, cela va du simple « assassin » spammé une dizaine de fois (j’imagine que le posteur devait se dire qu’on le verrait pas sinon) à « comment se permet il de donner encore des leçons alors qu’il a commit un meurtre? » Et bien justement, un meurtre est un meurtre et certes, Marie Trintignant ne reviendra jamais… Mais cela doit-il, tout d’abord, transparaître au niveau de la musique? Je pense que non… Sa musique n’est pas entâchée de ses meurtres, une création doit être différenciée de son créateur.

De plus, j’ai l’impression que, d’une manière générale, si l’on commet un crime, on ne se souvient que de ça, tout ce qu’on a fait de bien avant est effacé… L’homme pressé est une chanson qui a plus de dix ans à présent, pourtant, la société dépeinte dans la chanson n’a jamais été autant d’actualité. Peut-on se permettre de critiquer alors qu’on a commit une faute? (faute très grave en somme ici) Je pense que oui,  tant que la critique est logique, construite, réfléchie, elle est bonne à prendre…

Ce qu’a accomplit Bertrand Cantat (encore quelqu’un qui devait à jouer à Guild Wars ça, Bertrand Cantat) avant de tuer accidentellement Marie Trintignant ne doit pas être jeté à la poubelle. Noir Désir a toujours d’excellentes chansons à son répertoire, que ce soit au niveau musical qu’au niveau des textes, engagés contre le capitalisme outrancier ou le racisme et on devrait laisser à Bertrand Cantat l’opportunité de se racheter… Je comprends très bien que les amis et la famille de la victime ne puisse jamais pardonner à Bertrand Cantat ce qu’il a fait puisqu’il leur a enlevé de manière définitive une personne importante pour eux, par contre, je ne comprends pourquoi des gens qui ne connaissent rien ou qui ne sont pas concernés du tout par l’affaire se permettent de juger. Qu’ils jugent encore l’homme passe encore (puisqu’il a commit une faute) mais pourquoi obligatoirement condamner l’artiste? Certes, Bertrand Cantat a frappé à mort sa victime mais, je pense que c’était plus de manière accidentelle et qu’il ne voulait pas sa mort. Quoiqu’il en soit, pour moi comme aux yeux de la société (normalement), Bertrand Cantat a payé son crime et je pense qu’on devrait le laisser en paix avec sa conscience qui doit le tourmenter.

La même critique pourrait être appliquée aux vidéos de Carla Bruni comme « Quelqu’un m’a dit ». Dans les commentaires, il ne se passe pas une page sans que quelqu’un parle de son mariage avec Sarkozy (je passe sur les insultes). Je déteste Sarkozy pour plusieurs raisons mais, je ne comprends pas qu’on vienne sur une vidéo d’une chanson de sa femme (artiste tout de même) pour la critiquer sur son mariage ou sur ses choix de vie.

La plupart du temps, si les gens pouvaient rester objectifs, on éviterait bien des embrouilles mais j’ai l’impression que ce n’est pas possible…

 

 

Les films d’horreurs 11 novembre, 2008

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 12:47

Les personnages dans les films d’horreur ont toujours été un peu bizarres… Depuis Hitchcock et ses oiseaux, les personnages du film d ‘horreur se doivent d’avoir peur quand ils rentrent dans une pièce seuls… Bien sûr, la pièce est sombre avec quelques éléments glauques (gousses qui pendent du plafond, pièce sale (voir « La colline à des yeux » pour avoir une idée)), évidemment à chaque fois, il y a un autre personnage « gentil » qui arrive dans la pièce sans faire de bruit et toujours dans le dos du personnage, comme si il voulait lui faire peur en fait.

Il y a aussi toujours un pretexte pour se séparer (chat qui se perd, etc etc) et se retrouver tout seul. Là, le méchant passe à l’action, profitant de l’adâge « diviser pour mieux régner », il en tue un ou deux comme ça. Il faut savoir que le méchant ne peut pas gagner, jamais (sauf peut être dans « Le projet blair witch »), il reste toujours une ressource cachée à un des gentils du début, qui finalement a une idée géniale et tue le monstre.

Il n’y a qu’à voir « Scream » de Wes Crave, un des piliers du genre, c’est exactement ça. En fait, le seul intérêt de ce genre de film, c’est de deviner qui va rester à la fin et qui est le méchant. Sinon, les prises de vue, c’est à chaque fois du réchauffé, la musique mets certes dans l’ambiance mais, c’est aussi du déjà vu. Attention, je ne dis pas que ces films sont nuls, je dis que le genre ne s’est pas renouvelé depuis belle lurette. J’aime bien les huit clôt mais à force d’en voir, je n’ai même plus peur (même quand la musique s’accelère), je dois être blazé de ce genre de films.

 

 

Partager, c’est s’enrichir

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 12:06

C’est le titre d’un poster vu pendant ma conférence en Alsace. Plus je réfléchis à cette phrase et plus je la trouve vraie, que se soit au niveau du savoir, de la connaissance (conférence pour le boulot) ou même au niveau artistique.

On évolue tous par rapport aux autres et les expériences qu’ils nous enseignent tiennent une place considérable dans notre éducation, plus que la simple présence de gènes parentaux en nous en tout cas. Disons qu’en fait, on a très peu d’idées nouvelles dans notre vie, la plupart du temps, nous replaçons, dans des contextes plus ou moins différents, des choses que nous avons déjà vues ou entendues. D’ailleurs ces idées nouvelles proviennent elles aussi de l’expérience car l’échange nous permets aussi de savoir ce qui a déjà été fait ou non.

Donc échanger c’est s’enrichir, on améliore notre culture mais aussi, on change notre vision des chose. Je sais que beaucoup hésitent à s’ouvrir aux autres par timidité ou autres, beaucoup aussi n’écoutent pas ce que les autres ont à leur dire, uniquement obnubilés par ce que eux, ils ont à dire, dans les deux cas, c’est une erreur. C’est sûr, la timidité permet de ne pas souffrir et d’éviter la critique ou le rejet mais, c’est aussi par la critique qu’on apprend (je rentre aussi dans cette catégorie le fait de ne pas raconter ses sentiments ou ses peurs)… L’écoute, quant à elle, est extrêmement importante. En écoutant, on apprend mais on accepte mieux aussi et les autres se sentent mieux acceptés. En couple, par exemple, l’écoute est vitale d’un coté comme de l’autre. Comprendre et parfois deviner ce que l’autre attends est quelque chose d’appréciable. Il y a tant de couples qui s’engueulent juste par manque de communication, il suffirait juste pourtant de savoir préciser quand ça va pas (si ce n’est pas assez évident). Pourtant non, trop souvent, on ne dit rien parce qu’on croit que l’autre va comprendre, et comme il ne comprend pas, on s’énerve et lui aussi (puisqu’il ne comprend pas). Quelques efforts au niveau de l’expression des sentiments permettent souvent d’éviter bien des ennuis. Ce n’est en effet pas du tout honteux de dire qu’on est amoureux, qu’on en peux plus de cette situation, qu’on déteste telle ou telle chose… Pourtant pas mal de gens se taisent par pudeur ou par peur (d’être ridicule ou de déclencher une engueulade).

De la même manière, notre sens artistique est aussi développé au contact des autres… Par exemple, pour moi, c’est à cause de Maedre que j’ai crée ce blog, j’ai eu envie d’écrire parce qu’elle-même écrit, je pense que si elle n’avait pas été là, je ne l’aurais pas crée. Les peintres ont évolués, nous sommes passé de l’icône religieuse à l’art moderne (avec quelques mouvements entretemps quand même) parce que les peintres d’aujourd’hui avaient déjà l’expérience et le « style » de leurs ancètres, ils ont donc cherché à évoluer. De nouvelles idées modernes sont nés (par exemple le droit de vote des femmes, bon ça a 60 ans mais par rapport à des siècles en arrière…) parce que l’humanité a conservé son histoire et ses erreurs. On apprend de nos erreurs, et c’est aussi le cas de la race que nous représentons tous. La simple « évolution » d’un humain même si elle n’est pas évidente aboutit souvent à l’évolution de l’espèce toute entière. Partager est bénéfique aussi pour notre « espèce ».

Bon, dans tout ça, il y a aussi les « voleurs d’idées ou de concepts » (ou d’autres personnes de moralité basses) mais ça reste tout de même extrêmement rare, je pense qu’il ne faut pas se renfermer sur soi même à cause de ces quelques rares personnes.

Partager, c’est s’enrichir. Une belle phrase qui résume bien notre évolution passée et future.

 

 

Avec une guitare à la main. 30 octobre, 2008

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 21:32

La tension est presque palpable dans la salle. Les yeux rivés sur moi, des milliers de personnes attendent… Leur souffle semblent s’être arrêté, comme pour guetter un mouvement que les autres n’auraient pas perçus.

Et puis, je gratte les premières notes, ma guitare électrique commence à rugir et là, c’est le déferlement. La musique envahis la salle, des sifflets se font entendre et les mains se lèvent pour accompagner mes sons brutaux mais néanmoins harmonieux. Je suis rapidement rejoins par le bassiste et le batteurs, leurs instruments se sont aussi mis en branle pour harmoniser mon refrain. Mes premiers mots s’envolent, ils sont repris par la foule, une véritable marée humaine qui est en train de vibrer sous les mouvement de mes doigts sur le manche. Je regarde devant moi et je joue de manière instinctive, j’ai répété tant de fois ces mouvements qu’ils sont devenus naturels pour moi.

Les riffs s’enchainent, ma guitare explose et je ne semble plus toucher terre, devant moi, c’est une mer de mains qui s’étend à perte de vue, une mer avec ses vagues, ses remous et ses reflux. Tous sont unis dans un instant d’éternité, celui de ma chanson.

Je bouge, je saute comme si j’accomplissais un rituel, mon corps ne m’obéit plus, je me laisse porter par ce sentiment de puissance, je suis enivré, envouté, mes jambes bougent toutes seules et se dirigent successivement vers mes compagnons armés comme moi d’un instrument et, tous ensemble, nous sommes immortel, rien ne peut nous arriver, nous controlons la nature ainsi que les créatures de cette terre et celà nous donne le vertige. Les dernières notes s’achèvent, le public écoute jusqu’à la dernière goutte de musique, ils lèvent les mains une dernière fois vers le ciel, la mélodie s’achève pour être quasi immédiatement remplacée par les cris de nos fans. Ils sont là, ils nous aiment et ils le prouvent. L’air autour de moi palpite au son des cris, le silence n’existe plus ici bas, rien n’existe plus d’ailleurs, à part ce sentiment de fierté immense qui prouve qu’on a accomplit une grande chose, rendre heureux durant quelques instants des milliers de gens.

Ce billet a été rédigé en écoutant les musiques:

- Rape me de Nirvana: http://fr.youtube.com/watch?v=Jup5G0meTm4

- Thunderstruck d’AC/DC: http://fr.youtube.com/watch?v=zvoeeq-BH4w

- Fear of the Dark d’Iron Maiden: http://fr.youtube.com/watch?v=szt60RlgcL4

- Master of Puppets de Metallica: http://fr.youtube.com/watch?v=WEL6_SuQCu8

 

 

Questions existentielles

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 12:43

Et si Spiderman ne s’était pas fait mordre par une araignée mutante mais par un lemming?  Il aurait passé son temps à se suicider en sautant d’une falaise? Si il s’était fait mordre par un rhinocéros? (bon j’admets, ça doit faire super mal et puis, il faut se trouver à coté de l’animal ce qui est improbable mais imaginons) Il aurait passé son temps à se faire prendre des cornes par Mary Jane? Et si il s’était fait mordre par M. Dober (un homme mutant bien sûr)? Ca aurait fait un Doberman?

Et superman quand il s’est barré de Krypton, pourquoi ses parents lui ont pas mis son animal de compagnie? Ils se sont sans doute dit qu’un écureuil super fort, ça ferait désordre ici bas (surtout qu’on a déjà Spip l’écureuil de Spirou (d’ailleurs, Spirou veut dire écureuil en wallon)).

Et Benoit Brisefer, il vient aussi de la planète Krypton? Remarque non, il peut pas voler, et puis il porte un beret, signe qu’il est bien français. Peut-être qu’il a juste fait beaucoup de musculation quand il était bébé et qu’il est trrrrrrrès sensible aux maladies puisqu’il a toujours un rhume dans les épisodes. En plus, ça lui fait perdre sa force, pas pratique quand même !

Et si Iron Man avait pas eu assez de fer pour son armure, il se serait appellé Cobalt Man? Il aurait ptet rafistolé avec deux trois planches de bois par ci par là. Une armure en bois, ça l’aurait pas trop fait hein? En plus, il aurait été obligé de s’appeller Wood Man et pour ça, faut payer le copyright à Capcom pour son boss du même nom dans Megaman 2.

Les super héros sont décidément plein de questions et leurs pouvoir plein de défauts. Par exemple, si Tornade, un jour qu’elle est énervée déclenche une tempète? C’est pas terrible pour le cultivateur en dessous non? Après il risque de porter plainte pour abus de tempète.

Autre chose, si Cyclope peut arrêter son rayon en fermant ses yeux, ça veut dire que le dessous de ses paupières et principalement constitué d’éléments capable d’absorber son laser visuel…

Et Diablo qui se téléporte? En fait, le mec qui arrive est il vraiment le même que celui qui s’est téléporté au départ? Je m’explique mais, tout d’abord, lisez cet article: http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9portation_quantique. Il est dit que la téléportation est un processus destructif, donc, en gros, la particule téléportée est une copie (au niveau de l’état de celle-ci) de la particule de départ, le diablo téléporté est donc un faux diablo, tu es découvert, suppôt de Satan. J’ai lu aussi dans une revu scientifique que si l’on essayait de téléporter un homme, il faudrait plusieurs fois l’énergie de l’univers… Preuve est faite, Diablo a donc un ou deux frères jumeaux et ils alternent leurs places pour faire croire qu’ils se téléportent. Habile, mais on ne tromper le calcul expert d’un physicien mouahahahahah.

 

123
 
 

Le blog secret de Jean Loui... |
oganisation |
mathématiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Evolution de la lithosphère...
| tpe1eres7
| Blog du niveau intermédiaire