Au nom de l’Aza

Bienvenue sur mon blog

 

Curiosité Malsaine 21 avril, 2009

Classé dans : Non classé — azaelhylia @ 20:20

Ca faisait un moment que je n’avais pas écrit ici mais je me rattrape (partiellement) avec cette petite note provenant de ma longggggguee expérience télévisuelle (toute une vie, même si dernièrement je ne la regarde plus).

En fait, il m’apparait clairement que ces dernières années, la télévision (et les médias plus généralement à part peut être la radio) développe au travers de ses programmes une propension au « toujours plus ». Ce que je veux dire, c’est qu’il faut toujours plus de spectacle, toujours plus de danger, toujours plus d’incroyable… Les personnes ne se contentent plus de la « normalité », il faut des images chocs dans les reportages, des filles plus dénudées mais pas encore tout à fait, des émissions où le candidat subit des choses incroyables…

Les dernières en date que j’ai en tête, ce sont des programmes comme « La nouvelle star » ou « Le maillon faible » ou encore « Koh-Lanta » qui présentent des gens se faisant rabaisser plus bas que terre par un « jury » qui leur met la pression pour pas grand chose au final… Et les gens aiment et regarde ça. Ces même gens qui après vont dire à leurs comparses: « Tu as vu? C’est abusé ce qu’ils lui ont dit/fait faire. ». Une espèce de curiosité malsaine chez ces personnes me met relativement mal à l’aise. Ils n’aiment pas ce qui se passent sous leur yeux mais pourtant, ils ne peuvent pas s’empécher de regarder. Un peu hypocrite comme comportement, non?

L’intérêt étant, qu’évidemment, on se sent surement revalorisé par ces « échecs télévisuels » comme si on se disait qu’on était pas si bête finalement (ou qu’on est pas un incapable etc etc…). Une manière de se comparer à autrui en sommes, dans une société comparative comme la notre, c’est important de se dire qu’on n’est pas en bas de l’echellon.

Ce qui est grave par contre, c’est que ces émissions comme (je me souviens plus le nom de l’émission) promettent aux candidats que le gagnant pourra sortir un disque… Disque qui (je n’en sais rien, je n’ai pas été voir les chiffres) ne doit généralement pas faire grand succès. Et si il en rencontre, je le regrette car, avec, des chansons prémachés avec des paroles comme « Je  t’aime, moi non plus », pleines de bons sentiments (l’amour c’est beau, la guerre c’est moche, les bébés c’est la vie et la maladie c’est la mort…) accompagnés de quatres accords et d’un coup de trompettes (afin d’avoir le coté jazzy) en composition… Pour moi la recherche musicale d’une telle « oeuvre » est nulle et ça pourrit une scène musicale française pourtant relativement riche de nouveaux talents et aussi historiquement.

Au niveau de la culture, les chaînes publiques sont en chute libre. Déjà que nos chaînes sont envahies de publicités sensées subventionner les chaînes (qui ne doivent pas être en déficit à mon avis même si, encore une fois, je n’ai pas été voir les chiffres), les divertissements et les émissions de variétés se multiplient, naissent et meurent en quelques mois. Attention, je ne dis pas que le changement est mauvais, je trouve juste que nous sommes submergés de jeux plus ou moins intéressants au détriment de beaucoup de reportage qui seraient sans doute plus palpitants que de savoir que « Monique est sur le point de gagner 100 000 euros… Va-t-elle les gagner? Pour celà, il faudra qu’elle réponde correctement à la question à 100 000 francs… heu euros » (certains étant franchement nuls à chier, comme par exemple « Attention à la marche »…).

Je ne suis pas pour supprimer la distraction, je suis pour arrêter la conification des masses par une télévision délibérément abrutissante.

A coté de ça, je trouve que les séries ont gagnés en intérêt à mes yeux depuis quelques années (enfin certaines, pas toutes… Mais, ça change des vieilles séries des années 80 sans fil conducteur comme l’agence tout risque ou des séries plus récentes comme « Plus belle la vie »). J’aime beaucoup, par exemple, « Rome » ou « Dr House »(même si ces séries ne sont pas exemptes de défauts. Pour moi, Rome est extrèmement violent par exemple). Bref, les scénaristes se cassent la tête et ça fait plaisir. Il en auraient à apprendre à ceux qui font les programmes de TF1, chaîne la plus regardé par notre troisième âge français (les feux de l’amour etc etc…). Enfin, tout n’est pas pourri dans les chaînes publique, je trouve que France 5 et arté tirent relativement bien leur épingle du jeu (pour finir sur une note positive tout de même).

 

1 Commentaire

  1.  
    Zebra
    Zebra écrit:

    Pour ce qui est du toujours plus, c’est depuis toujours : toujours plus, toujours le scoop, toujours la nouveauté.
    Les stars nouvelles sortent leur album, si, si. Christophe Wilhem a fait le sien avec Zazie comme auteur.
    Je pense que les gens regardent ces émissions comme une compétition, pour aduler le vainqueur et huer le perdant, ce qui, ma foi, n’est pas nouveau.
    En gros, je suis d’accord avec toi, mais tout ça n’est pas nouveau. Les tabloids existent depuis très longtemps, ce sont toujours de fort tirage. On admire et jalouse ceux qui réussissent, on se délecte de voir ceux qui s’enfoncent.
    Ces émissions passent à une heure de grande écoute, parce que la majorité des gens, d’après ce que je comprends de la politique des chaines et de leur guerre d’audimat regarderont ces émissions, et pas autre chose. Les choses plus austères, plus difficile à comprendre, avec moins de paillettes ne les interresseront sans doute pas.
    Plaire au plus grand nombre, en flattant ce qui, déjà chez les romains, faisaient se déplacer les foules en masse aux jeux du cirques.

Commenter

 
 

Le blog secret de Jean Loui... |
oganisation |
mathématiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Evolution de la lithosphère...
| tpe1eres7
| Blog du niveau intermédiaire